Télécharger gratuitement le guide PDF pour savoir comment tirer son lait rapidement.

Inscrivez votre adresse mail ci-dessous :

Le lait maternel

Nous entendons souvent les bienfaits du lait maternel sur les premières années de la vie de l’enfant. Mais quels sont les véritables bienfaits de ce lait ? Quels effets sur la vie de l’enfant ? Et quelles sont les différences avec le lait de vache ?

La composition du lait maternel est idéale

Le lait de la mère est fait pour bébé, il est donc parfaitement adapté aux besoins du bébé.

Toutes les espèces produisent du lait adapté à la croissance de leur petit. L’être humain n’échappe pas à la règle. L’homme, dans ses premiers mois, a des besoins essentiellement en protéines et en sels minéraux, ce que contient précisément le lait maternel. De plus, contrairement aux animaux, l’homme a des besoins importants en lactose et acides gras insaturés, qui favorisent le développement cérébral de l’homme. C’est justement ce que contient le lait maternel humain contrairement au lait maternel d’autres espèces animales. Grâce à ces nutriments, le bébé va donc développer ses capacités cérébrales et de croissance, dès les premiers mois de sa vie.

En plus de ce point, le lait maternel est un aliment frais qui est parfaitement adapté aux besoins du bébé. Il stimule son développement cérébral mais aussi physique et il contribue à la constitution de son système de digestion et immunitaire. Des recherches scientifiques ont montrés que chaque mère produit un lait adapté à son bébé.

Le lait maternel est très facile à digérer, contrairement au lait de vache. Il donne à l’enfant tous les types de gras dont il a besoin ; acides gras oméga-3 ainsi que d’autres acides gras nécessaires à sa croissance (développement du cerveau mais aussi de sa vision).

Il a été prouvé que les enfants allaités sont protégés contre certaines maladies ou en souffrent moins. Moins d’anémie, de gastroentérites, de rhumes et d’otites, de diarrhées ou encore de méningites. Ils sont également naturellement plus protégés contre les maladies chroniques (obésité, maladie de Crohn, diabète ou leucémie).

Par ailleurs, la ration du lait maternel est toujours équilibrée et naturellement stoppée lorsque l’enfant est rassasié. Une formidable prouesse de la nature.

Le lait maternel, bénéfique également pour la maman

L’allaitement possède également des bienfaits pour la femme qui donne le sein. En effet, l’allaitement diminue le risque d’hémorragie après l’accouchement, diminue les risques d’anémie et réduit le besoin d’insuline chez les femmes diabétiques.

Au niveau des maladies, il a été prouvé que le risque de souffrir de maladies telles que le cancer du sein, de l’ovaire ou de l’utérus est diminué par l’allaitement.

La femme qui allaite voit également son niveau de stress baissé, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’un nouvel être vient d’arriver dans la vie de celle-ci.

Et enfin, un avantage important est que l’allaitement contribue à une perte de poids plus rapide chez la mère.

Plusieurs femmes ressentent également le besoin d’allaiter à cause de la proximité que cette technique permet avec bébé. De ce fait, il favorise la formation de liens entre la mère et l’enfant et leur attachement. Le contact peau à peau vise à rassurer et à réchauffer le bébé.

Le lait maternel est donc un don de la nature que la maman devrait exploiter si elle le peut. Il contient autant d’éléments importants pour l’enfant que pour sa maman. Il est écologique, économique et pratique. C’est un des bienfaits rare qui est accessible à chaque femme quelque soit leur condition sociale, leur pouvoir d’achat ou mode de vie. Le lait maternel est accessible à toutes, en suivant quelques conseils qui pourront les aider et rendre le processus le plus agréable possible, pour la mère comme pour l’enfant.